Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avelofodelo

  • : Avelofodelo
  • : Le voyage autour du monde d'une famille, en tandems.
  • Contact

Léa et Tim

 Enfants_2.jpg

"Sans voiture, l'aventure"
Articles de Léa et Tim
et échanges avec leurs classes.

° Blogue de Léa. Ici
° Blogue de Tim. Ici.

Archives

Articles de presse.

Fonctionnement du blogue

Communiquer avec nous.
Les pages du blogue.

Contact technicien du blogue.

 

Heure actuelle à

   °  Bangkok (Thaïlande)

  °  Les Mollettes (Savoie)

Adresse du blogue 

http://www.avelofodelo.com

 

°  Visiteurs depuis le 20 juin 2010.

    

 

Bienvenue

                 ACCUEIL-AVELOFODELO.R-jpg

 

        °  Nos étapes

Amérique latine, Nouvelle Zélande, Australie, Nouvelle Calédonie, Indonésie, Thaïlande, Suisse et France.   

 

       °   Si vous souhaitez nous soutenir                             

.  Mail.

Vous nous envoyez un message par Mail. Cliquez sur "Contact" en haut et à gauche du blogue Rubrique "Présentation". Message personnel non publié sur ce blogue.

. Commentaire.

Vous pouvez également nous dire un petit bonjour en écrivant un "Commentaire" (cliquez sur ce mot). Message public qui sera visible sur cette page du blogue, par tous les visiteurs. Page uniquement consacrée aux commentaires.

Si vous souhaitez plus spécialement réagir à la suite d'un Article, vous avez également une rubrique "Commentaires" à la fin de chaque article. Commentaire qui sera visible par les internautes à la suite de cet article.

. Newsletter.

Inscrire votre adresse Mail à la "Newsletter" (Menu à gauche) afin d'être informé(e) dès qu'un nouvel article paraît sur ce blogue. N'oubliez pas de cocher la case " Articles" lors de votre inscription, sinon vous ne recevrez pas de message vous annonçant la parution d'un nouvel article.

Merci de tous vos gestes de soutien.

 

            °   Mode d'emploi

Lunettes_frontales.jpg

  Photo : Lunettes frontales.

- Fonctionnement des pages du blogue.
Si un article ou un dossier dans le menu de la colonne de gauche, vous intéresse. Vous cliquez sur le nom de ce document. Un second menu, ou le document lui-même, s'ouvrira, alors, dans la colonne droite du blogue.
Si vous rencontrez une difficulté dans le fonctionnement de ce blogue, mettez un message, par mail, au Technicien de surface. Ne l'envoyez pas aux voyageurs.

 

Blogues de Léa et Tim.

Léa et Tim écrivent leurs articles et les publient sur leurs blogues personnels.

Cliquez ici pour les découvrir.

° Blogue de Léa.

° Blogue de Tim.

 

- Articles de Anne-Claire et Marc.
En bas de cette page d'accueil ne sera publié, en permanence, que le dernier article de Anne-Claire et Marc.  Le plus récent. Pour voir l'ensemble des autres articles, dirigez-vous, dans la colonne de gauche sur "Articles récents". Puis cliquez sur "Liste complète". Vous pouvez également prendre connaissance des articles, un par un, par ordre de parution, en cliquant sur les numéros mauves ci dessous.

Bonne lecture.

Fête de retour aux Mollettes

Fête du retour, le 26 juin 2011 aux Mollettes (Savoie)

Fete-aux-Mollettes.Photo_A.Bernes.R.JPG

Photo Agnès Bernès, Le Dauphiné libéré.

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 03:44

En allant à Aguas Calientes

 

Mercredi 11/08 et jeudi 12/08

 

Nous adaptons notre projet à notre santé. Nous laissons vélos et sacoches à l’hôtel et dès 8H00, nous partons en taxi pour Ollantaytambo. Nous traversons de fascinants paysages, aux couleurs jaune, ocre, avec des scènes de la vie rurale, des petits lacs.

 

Chinchero et campagne 5

 

Après 30 kms, nous nous arrêtons visiter Chinchero, village situé à 3700 m d’altitude et les ruines.

 

Chinchero 1

 

Ses habitants de prédominance indigène, vivent dans les murs même de leurs ancêtres.

 

Costume traditionnel de Chinchero

 

De nombreux vestiges de murs traditionnels aux blocs taillés et incroyablement bien ajustés subsistent.

 

 Escalade du mur inca

 

Non loin de la place, on voit des séries de terrasses à usage agricole et un immense espace où se seraient déroulées des fêtes, des célébrations.

 

Devant l'église 1

 

De nouveau, nous sautons dans notre char, pour se rendre à Moray.

 

Terrasses en amphithéatre de Moray

 

Ce site archéologique est une construction unique de plusieurs groupes de plateformes, réalisées de manière concentrique. Aquilès, notre chauffeur et guide, nous explique que les incas utilisaient ces terrasses comme laboratoire agricole.

 

Moray 9

 

 Moray 4 Moray 12

 

Ces terre-pleins ont servi de jardins d’acclimatation de produits ou d’essais d’amélioration de plantes cultivées dans toute la région, puisque les conditions climatiques varient étrangement selon la position des terrasses dans le cercle.

Hallucinant ! Incroyable !

Nous n’avons pas pu nous empêcher de tester l’acoustique, imaginant que ce lieu pourrait accueillir un bon concert de jazz devil !

 

Sur ce même plateau, à quelques kilomètres de là, nous découvrons un spectacle insolite et unique au monde : Les salines de Maras ! Mais qu’est-ce donc ?

 

Salines de Maras 1

 

Cachées dans les profondeurs, ces terrasses de sel ont été exploitées depuis des milliers d’années, voire plus, bien avant l’hégémonie inca. Elles appartiennent actuellement aux habitants des villages du district de Maras.

 

Salines de Maras 4

 

L’eau salée sort d’une source tiède qui se répartit dans les milliers de bacs qui forment des parcelles blanches éblouissantes sur le coteau montagneux. Le sel est récolté pendant la période sèche, c'est-à-dire en ce moment.

 

Salines de Maras 13 Salines de Maras 7

 

Nous quittons ce plateau pour regagner à Urubamba la vallée sacrée. A vive allure, nous nous rendons à Ollantaytambo 2880m d’altitude, et arrivons à la gare pour y prendre le train 5 minutes avant le départ. Ouf !

 

A la gare 1

 

Nous apercevons une vue générale des ruines qui surplombent la ville. Ollantaytambo, nommée « la Forteresse » par les espagnols, marque une frontière entre le territoire parfaitement organisé de l’Etat inca et la région inhospitalière de l’Antisuyu.

 

 

Vallée sacrée 10

 

Le train démarre et pénètre progressivement dans une vallée qui se referme sur nous innnexxxorrrrrablement. Un monde nouveau, mystérieux s’ouvre à nos pieds : la forêt tropicale.

 

Nous sommes impressionnés par les parois abruptes. Nous le sentons, l’inca est là, vêtu de son bonnet et des ses guêtres en laine d’alpaga.

 

L'inca est là

 

Il nous observe, blotti derrière les fougères tropicales et les fleurs de cantuta. Massés dans notre wagon de touristes, nous sommes une proie facile et nous sommes contents, ce jour là, de ne pas être espagnols.

 

Le train serpente le long de la rivière torrentueuse Urubamba et en épouse toutes les courbes.

 

Vallée sacrée 5

 

Au bout de deux heures, nous arrivons à Aguas Calientes, village andin situé au confluent de trois vallées encaissées, dominé par de hautes montagnes rocheuses couvertes de forêts, impressionnantes. Le village en lui-même n’a rien de très intéressant. C’est un ensemble de commerces en tous genres (hôtel, restos, souvenirs) pour plumer les touristes.

 

Aguas Calientes en vue

 

Nous nous installons à l’hôtel et partons repérer les lieux (départ du bus pour Machupicchu et sources d’eau chaude pour la détente). Alors que nous déambulons, refusant tous les assauts des restaurateurs, nous découvrons l’Indi Feliz, restaurant tenu par Patrick, cuisinier français et sa femme péruvienne, Cannie. C’est décidé, nous y mangeons et c’est divin.

 

Au Indi Feliz

 

Nos papilles ont besoin de ces bonnes saveurs, nos estomacs ont besoin de produits frais, goûteux et de qualité. Du pur bonheur !

 

Une bonne nuit derrière et nous voici fins prêts pour sauter du lit à 3h30 et aller faire la queue devant le départ des bus dans l’espoir d’arriver dans les premiers sur le site et de faire partie des 400 premières personnes qui seront autorisées à gravir le Waynapicchu.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

babeth 23/08/2010 21:56



de retour de vacances, je file sur votre blog, alors que j'ai fort pensé à vous, alors que je peinais à faire 5 km à vélo pour aller à l'océan tous les jours!!! je m'disais, avelofodelo, et hop,
ça repartait!!!! comment? j'apprends qu'un parasite a réussi à infilltrer l'aventure! ah le bigre, lui aussi ça lui faisait envie de faire un tel périple!!!mais bon, de là à remplir les wc, on
avait déjà trouvé les m....de gigognes impressionnantes, c'est un concours ou quoi??? bon, faut quand même lui donner un traitement de cheval à ce parasite, l'aventure ets loin d'être finie, et
il ne s'agit pas de n'avoir plus de jambes!!! oh, un petit voyage en bus a dû vous paraitre un  luxe! bisous de la fin de l'été, où ceux qui continuent à sillonner les virages et les détours
du social(...)ont repris la route! bisous forts les amis!


babeth



Marie Paule 23/08/2010 18:18



Quelle belle promenade à vos côtés et je pense que j'aurais apprécié comme vous de m'installer à l'Indi Feliz.
J'aime bien voir aussi "gambader" Tim et Léa dans ces sites époustouflants d'histoire.


Je continue à vous suivre et c'est très agréable.
Je distribue autour de moi (mais je choisis!) l'adresse du blog...


Mil biz de Marie Paule à tous les 4



marie france chalencon 22/08/2010 19:58



un immense merci  pour avoir osé ce que beaucoup d'entre nous révent en secret,oser partir a l'autre bout du monde pour reculer les limites du possible.


merci pour ce voyage par procuration grace au blog;bonne santé et bonne route.bises



Ben 21/08/2010 23:09



un petit coucou  pour vous redire encore et encore à quel point j'aime regarder vos magnifiques photos, du coup, je vous vois  et j'ai l'impression de passer un moment avec vous et
c'est divin! J'espère que tout va bien pour vous.nous ça va, le départ pour les vacances approche.Je vous embrasse très fort, et encore Bravo et Merci.Avec tout mon amour.Ben.



Lili 18/08/2010 22:53



Bravo à tous les quatre! Vous êtes formidables! C'est passionnant de vous suivre à travers vos belles photos et textes.


Bon courage pour la suite. A bientôt le plaisir de vous lire. Lili