Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avelofodelo

  • : Avelofodelo
  • : Le voyage autour du monde d'une famille, en tandems.
  • Contact

Léa et Tim

 Enfants_2.jpg

"Sans voiture, l'aventure"
Articles de Léa et Tim
et échanges avec leurs classes.

° Blogue de Léa. Ici
° Blogue de Tim. Ici.

Archives

Articles de presse.

Fonctionnement du blogue

Communiquer avec nous.
Les pages du blogue.

Contact technicien du blogue.

 

Heure actuelle à

   °  Bangkok (Thaïlande)

  °  Les Mollettes (Savoie)

Adresse du blogue 

http://www.avelofodelo.com

 

°  Visiteurs depuis le 20 juin 2010.

    

 

Bienvenue

                 ACCUEIL-AVELOFODELO.R-jpg

 

        °  Nos étapes

Amérique latine, Nouvelle Zélande, Australie, Nouvelle Calédonie, Indonésie, Thaïlande, Suisse et France.   

 

       °   Si vous souhaitez nous soutenir                             

.  Mail.

Vous nous envoyez un message par Mail. Cliquez sur "Contact" en haut et à gauche du blogue Rubrique "Présentation". Message personnel non publié sur ce blogue.

. Commentaire.

Vous pouvez également nous dire un petit bonjour en écrivant un "Commentaire" (cliquez sur ce mot). Message public qui sera visible sur cette page du blogue, par tous les visiteurs. Page uniquement consacrée aux commentaires.

Si vous souhaitez plus spécialement réagir à la suite d'un Article, vous avez également une rubrique "Commentaires" à la fin de chaque article. Commentaire qui sera visible par les internautes à la suite de cet article.

. Newsletter.

Inscrire votre adresse Mail à la "Newsletter" (Menu à gauche) afin d'être informé(e) dès qu'un nouvel article paraît sur ce blogue. N'oubliez pas de cocher la case " Articles" lors de votre inscription, sinon vous ne recevrez pas de message vous annonçant la parution d'un nouvel article.

Merci de tous vos gestes de soutien.

 

            °   Mode d'emploi

Lunettes_frontales.jpg

  Photo : Lunettes frontales.

- Fonctionnement des pages du blogue.
Si un article ou un dossier dans le menu de la colonne de gauche, vous intéresse. Vous cliquez sur le nom de ce document. Un second menu, ou le document lui-même, s'ouvrira, alors, dans la colonne droite du blogue.
Si vous rencontrez une difficulté dans le fonctionnement de ce blogue, mettez un message, par mail, au Technicien de surface. Ne l'envoyez pas aux voyageurs.

 

Blogues de Léa et Tim.

Léa et Tim écrivent leurs articles et les publient sur leurs blogues personnels.

Cliquez ici pour les découvrir.

° Blogue de Léa.

° Blogue de Tim.

 

- Articles de Anne-Claire et Marc.
En bas de cette page d'accueil ne sera publié, en permanence, que le dernier article de Anne-Claire et Marc.  Le plus récent. Pour voir l'ensemble des autres articles, dirigez-vous, dans la colonne de gauche sur "Articles récents". Puis cliquez sur "Liste complète". Vous pouvez également prendre connaissance des articles, un par un, par ordre de parution, en cliquant sur les numéros mauves ci dessous.

Bonne lecture.

Fête de retour aux Mollettes

Fête du retour, le 26 juin 2011 aux Mollettes (Savoie)

Fete-aux-Mollettes.Photo_A.Bernes.R.JPG

Photo Agnès Bernès, Le Dauphiné libéré.

5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 20:23

Dimanche 27/06, nous partons à pied du quartier de Miraflores où nous sommes logés pour nous rendre au quartier de Barranco chez Silvia et Beto. La ballade est plaisante malgré l’agitation incessante de la rue. Nous devons rester très vigilant quand nous traversons les rues afin de ne pas nous faire accrocher par les voitures qui roulent à vive allure, klaxonnent sans répit, rivalisent entre elles dans un rapport de force musclé.Lima 137 Les taxis et les minibus sont nombreux, s’arrêtent à la demande du client, brutalement dans de grands crissements de pneus.

 

 

 

Toutefois, nous trouvons un peu de tranquillité (!!) en bord de falaise, à Larcomar, et de là nous pouvons admirer la grande baie de Lima.

 

Plages de Miraflores 1 

 

Le quartier de Barranco est réputé pour être paisible et luxuriant. Cette ancienne station balnéaire nous apparaît mieux sécurisée que le reste de Lima. L’architecture est faite de maisons républicaines aux façades souvent très bariolées. Petit à petit, ce quartier s’est modernisé ce qui lui vaut la réputation d’être le lieu branché de la ville.

Lima 103

Nous sommes accueillis à bras ouverts par Silvia et Beto. Nous faisons la connaissance de leur fils, Francisco, 10 ans. Tim et Léa sont heureux de trouver un copain de jeux et les voici partis tous les 3 dans leur monde d’enfant.

 

  Franscisco 4

 

Silvia a une moitié de son cœur en France. Elle est tombée dans le chaudron de la culture française dès son plus jeune âge, puis elle a enseigné le français durant 30 ans à l’Alliance française de Lima. Elle nous accueille comme une maman et nous choit, ce qui nous va droit au cœur. Beto est originaire de ce quartier de Barranco, qu’il connaît dans tous ses recoins.

 

Chez Beto et Silvia 10

 

Ils nous font visiter le centre ville de Lima en voiture et de nuit (la nuit tombe à 18h), ce qui nous va bien. Avec les lumières, la ville est plus jolie. Les façades crasseuses de l’architecture coloniale sont estompées par les éclairages. La vie est grouillante, la foule abondante ce qui ne nous donne pas envie de s’y promener à pied avec 2 p’tits loups. Nous visitons la « Plaza mayor », passons devant la cathédrale (elle contient dans une boîte les restes de la tête du conquistador Francisco Pizarro, qui a mené l’arrivée des espagnols au Pérou), et les bâtiments principaux de la ville.

 

Lundi 28/06, opération changement d’hôtel pour aller sur le quartier de Barranco et s’installer tout prêt de chez Silvia et Beto.

 

Après avoir remonté avec succès les 2 tandems, chargé les sacoches, nous partons à travers la ville, avec l’intention d’aller chercher des soles. C’est une véritable épreuve tant nous attirons tous les regards, la plupart bienveillants mais d’autres ne le sont pas. La faune qui règne devant les banques nous incite à renoncer et à reporter à plus tard cette démarche. Nous nous insérons dans la circulation (et en plus dans le bon sens, ah le sens !) et arrivons à notre nouvel hôtel Antu.

 

  Hôtel Antù Barranco 3          Hôtel Antù Barranco 7

 

Changement de décors, d’ambiance. C’est chacun dans sa chambre, pas de connexion internet, pas de rencontre avec les autres occupants. Pendant les premières heures nous regrettons notre maison familiale du Lex Luthor. Mais finalement, on s’y fait, nous nous y sentons bien, le confort est meilleur pour un prix moins cher (70 soles la nuit pour 4 sachant qu’1 euro = 3,81 soles).

 

Mardi 29/06 jour férié au Pérou

 

Silvia et Beto nous font visiter leur quartier de Barranco. Nous mangeons dans un resto typique sur fond de piano (découvrons la chicha morada boisson à base de maïs noir), avant d’aller nous balader vers la plaza del parque municipal. Il y a une belle église, un jardin exotique, les statues de Chabuca Granda chanteuse de Flamenco, et d’un cavalier qui plait beaucoup aux enfants. En passant le puente de Suspiros, réputé comme étant la promenade la plus romantique de Lima ; nous faisons 3 vœux sans respirer selon la tradition.

 

 

Plaza del Parque Municipal 6

 

Mercredi 30/06, première expérience de taxi pour aller à l’Alliance française dans le but de trouver des livres, manque de pot, la médiathèque est fermée. Nous échangeons avec une secrétaire amie de Silvia, sur une possibilité de conférence en échange de contacts avec des péruviens susceptibles de nous aider à Cuzco. Malheureusement, nos plannings ne peuvent pas s’harmoniser, donc nous en restons là.

 

Nous retournons à Miraflores afin d’acheter une recharge de téléphone portable. Nous visitons en chemin un marché de l’artisanat incas, avant d’aller une nouvelle fois manger au Cortez.

  

Marché inca 3 Marché inca 1                                                                                           

Marché inca 9

Nous y sommes accueillis comme des princes par Bertha, la patronne et amie de Silvia et Beto. Bertha s’est donnée comme mission de nous faire découvrir quelques bons plats du Pérou.

                             

Au Cortez 10

 

Nous mangeons, nous nous régalons et au moment de payer Bertha nous annonce qu’aujourd’hui tout est gratuit pour nous.

 

Au Cortez 3-copie-1

 

Bertha nous met au petit soin, nous dorlote, nous bichonne, nous entoure de toute son affection. Elle nous confie aussi son amour pour la France, son attachement pour notre culture. Le repas se consomme avec des chants d’Edith Piaf, de France Gall … en fond sonore.

 

  Bertha 3

 

Mais Bertha est aussi inquiète à l’idée de notre proche départ pour la montagne. Si elle pouvait nous attacher à un pieu, elle le ferait comme monsieur Seguin avec sa chèvre.

 

Jeudi 01/07, Anne-Claire se réveille avec de la fièvre et mal partout.Au Cortez 9


 

Sans doute le climat humide et pollué et une surchauffe des méninges ! Journée de repos oblige, nous passons notre temps chez nos amis pour s’occuper de nos messages et du blog. Léa et Tim s’en donnent à cœur joie avec Francisco, et progressent en vocabulaire espagnol d’enfants.

 

Vendredi 02/07, nous sommes invités à aller chez Bertha avec nos amis que nous retrouvons là-bas. Bertha est le soleil de Lima, elle fait chaud au cœur, elle est drôle, pleine d’originalité, de fantaisie, déterminée. Repas en plein match de foot Uruguay/Ghana. Chaude ambiance.

 

Nous retrouvons Jackelin pour passer un peu de temps. Elle ne connaît pas Lima ou si peu et n’aime pas cette ville mais elle veut absolument nous guider dans une visite. Rendez-vous est pris pour aller voir le lendemain les momies et tenter de reconnaître qui se cache derrière chacune d’elle. Un peu de marche à pied ne peut pas faire de mal, donc c’est à pied que nous rentrons à l’hôtel, à la grande joie de Léa et Tim qui n’ont mal nulle part.

 

Samedi 03/07, nous commençons à organiser le contenu des sacoches pour la route, il faut toujours se donner le temps de la réflexion, donc on y va doucement.

Musée national d'antropologie et d'archéologie de Lima 01

 

Silvia, Beto et Francisco sont de la partie pour la visite du « museo national de antropologia, arquelogia e historia » ; Nous ne manquons pas d’interprètes avec Silvia et Jackelin.

 

         Musée national d'antropologie et d'archéologie de Lima 04    Musée national d'antropologie et d'archéologie d-copie-17

 

Nous faisons la connaissance d’une famille française, partie de Millau en bateau (si si) depuis 3 ans ; Ils ont laissé leur bateau au Venezuela et sont pour deux mois en vacances au Pérou et Bolivie.

 

Musée national d'antropologie et d'archéologie d-copie-6

 

Nous disons au revoir à Jackelin et embarquons pour une visite de Lima en voiture, « avec une surprise », nous précisent Beto et Silvia. Ok on adore les surprises et nous voici partis en direction du port de Lima. La circulation est extrêmement dense et tout d’un coup nous voici percutés de plein fouet par une voiture de la milice de quartier, qui traverse à toute allure le flot incessant des voitures. Enfin des sensations fortes ! Percutés à l’arrière, nous voici immobilisés en pleine chaussée, comme dans une arène, jetés aux fauves, partagés entre la nécessité de sortir de la voiture pour se mettre à l’abri et l’autre nécessité de faire un premier état des dégâts. Nous comptons les coups, les bosses, les torsions, rien de grave on en convient. Pendant que nous rentrons en taxi avec les 3 enfants, Beto et Silvia restent. Le sentiment d’impunité de la milice n’augure rien de facile pour la suite. La police finira par arriver, constater le résultat, prendre la déclaration de Beto, lui faire faire un test alcoolique à ses frais, idem pour le milicien, qui lui, n’a pas de quoi payer. La voiture est en état de reprendre la route, Beto et Silvia rentrent dans l’espoir que justice soit faite et nous ouvrons une bouteille de vin pour arroser le test négatif de Beto.

 

Silvia en pleur            Voiture accidentée 1

 

 

Dimanche 04/07, il n’est plus question d’aller à Pachacamac en voiture. La visite d’un autre quartier de Lima et des plages au pied des falaises est préférable.

 

 

Plage 1   Plage 4

 

Les enfants ramassent des gros galets pour y faire des dessins à offrir… non pas à papa et maman pour les sacoches, mais à Beto et Silvia pour rejoindre les œuvres d’art qui décorent leur appartement. Beto nous indique la meilleure route pour sortir de Lima.

 

Lundi 05/07, démarche à l’ambassade de France pour nous déclarer présent sur le territoire du Pérou et voyageant à vélos.

Bouclage des sacoches pour un départ fixé au mardi aux aurores, l’appel de la route se fait sentir.

 

De cette semaine à Lima, nous retenons un climat difficile. C’est une ville maussade en hiver et il y fait froid, humide avec le brouillard et la bruine (la garùa) tous les matins, l’air est chargé de pollutions.

Le linge met 3 jours à sécher. Le bruit est permanent, ce qui est fatiguant.

La ville grouille de ses habitants, ce qui est normal. Il y a peu de parcs et d’espaces verts, ce qui est normal aussi, on est dans le désert.

 

Cette ville n’est pas faite pour nous et encore moins pour des enfants.


 

> Voir notre Album photos Lima.

 

 

QUIZ DE L’ARTICLE :

 

  1. Que fait la majorité des Liméniens de 5h00 à 7h00 ?
  2. De quoi nous protège « la garua » ?
  3. Qui est monsieur CORTEZ et aurait-il pu jouer aux cartes avec PIZARRO ?
  4. Peut-on trouver du nutella à Lima ?
  5. Quel est le résultat de Uruguay/Ghana ?

 

REPONSES SUR LE BLOG SVP. Commentaires.

Afin que nous puissions partager nos connaissances et nos approches les plus alambiquées. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Maman donzel 13/10/2010 16:55



Je relis l'article des 10 jours à Lima et ne comprends pas pourquoi je n'ai pas écrit un commentaire !


Comment auriez-vous pu découvrir et apprécier cette ville sans l'aide de Silvia, Beto, Francesco, Bertha, Jackelin, qui ont si bien su vous entourer, vous guider dans de belles visites, vous
restaurer, ...


Merci du fond du coeur à vous tous, amis péruviens, pour avoir "adopté" la famille mounier-poulat, débarquant de sa campagne savoyarde. Hasta luego !